Démissionner et créer sa propre entreprise : est-ce une bonne idée ?

Bon nombre de salariés hésitent à quitter leur travail pour voler de leurs propres ailes. Effectivement, il n’est pas facile de démissionner pour créer son entreprise. Toutefois, il y a de nombreuses options possibles. Dans tous les cas, il est recommandé de se faire assister par un expert afin d’assurer un succès.

Faut-il démissionner pour créer sa propre entreprise ?

Démissionner pour créer sa propre boite est un choix personnel. Il existe pas mal de solutions pour un salarié de créer son entreprise. C’est alors qu’il peut quitter son emploi pour en créer une, rester salarié tout en ayant sa propre boîte ou être salarié et associé de l’entreprise pour laquelle il travaille. Dans le premier cas, il suffit de présenter sa démission, si l’on est sous contrat en période d’essai. Pour le travailleur confirmé, il faut finir son préavis. À noter qu’il est possible de négocier son départ démission avec son employeur et sauter la phase de préavis. Quitter son entreprise peut très bien se faire à l’amiable, et ce, sans passer par de lourdes procédures et des différends. Par ailleurs, un PV est constitué lorsqu’une démission est faite à l’amiable et ne suit pas les voies de procédures normales.

Un salarié peut choisir de créer son entreprise tout en restant salarié d’une société. Mais il ne doit pas être un concurrent direct de son employeur. À remarquer toutefois que s’il n’y a pas de clause de non-concurrence dans le contrat de travail, il n’y a pas de problème. Par exemple, un barman peut avoir une ou plusieurs maisons en location. Autre exemple, un rédacteur peut être un avocat ou un notaire. La plupart du temps, on trouve des travailleurs qui sont à la fois salariés et associés d’une même société. À titre d’illustration, le gérant peut être salarié et associé en même temps. Dans certains cas, on a un DRH ou un DAF possédant une part sociale dans l’entreprise.

Pourquoi faut-il se faire encadrer par un expert ?

La prise de décision n’est pas facile lorsqu’on est salarié et qu’on veut monter sa propre entreprise. Il est alors conseillé de consulter un spécialiste. Faire appel à un expert permet de mieux choisir sa voie. C’est aussi une garantie pour l’avenir de sa société. En plus de donner les meilleurs conseils pour réussir, ce professionnel peut aussi accompagner le projet de A à Z.

S’il faut démissionner pour créer son entreprise, on a intérêt à prendre un avocat au cas où l’employeur chercherait à s’adonner à des actes dilatoires pour repousser le départ. Les démarches de négociation sociale sont basées sur des points juridiques. Il faut avoir des connaissances solides en droit du travail pour se protéger contre les harcèlements de son employeur. En recourant au service d’un professionnel, on gagne du temps. Le départ doit également être bien négocié pour éviter les abus. L’exemple le plus commun est que le solde de tout compte n’est pas payé dans les temps et ne respecte pas les formules adéquates.

Tu peux Aussi comme

A propos de l'auteur: Daniel

Je rachète des entreprises en difficultés, redresse la barre, et revend ensuite ces entreprises !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *