Faut-il nécessairement souscrire à toutes les assurances d’entreprise ?

La fonction première d’une assurance au sein d’une entreprise est d’éviter à cette dernière une faillite due à des engagements financiers trop élevés. Ces charges concernent les compensations pour les dommages que l’entreprise peut subir ou peut faire subir à d’autres.

La souscription à une assurance est donc conseillée pour toutes les entreprises, car elles représentent une protection suffisante en cas de préjudice. Toutefois, toutes les assurances d’entreprises ne sont pas indispensables. Voici une liste de quelques assurances obligatoires et facultatives.

Quelles sont les assurances obligatoires ?

Pour le bien-être des entreprises, la loi a prévu des assurances obligatoires. Le manquement à l’une de ces assurances est donc sévèrement puni par le Code pénal. Il s’agit, entre autres, des assurances professionnelles responsabilité civile, automobile, multirisque et accident de travail.

L’assurance responsabilité civile professionnelle

L’assurance responsabilité civile professionnelle est une assurance qui s’impose à toutes professions réglementées. Il s’agit des professions ayant trait au droit, à la santé et au bâtiment. On peut aussi intégrer les experts-comptables, les agences de voyages, les courtiers et les agences immobilières.

Ce type d’assurance prend en compte la couverture sociale des employés, et aussi tous les dommages matériels occasionnés dans l’exercice de leur fonction et qui relèveraient de leur responsabilité civile, juridique et environnementale. Les détails de cette assurance sont à voir ici.

L’assurance professionnelle automobile

Cette assurance est obligatoire pour tous véhicules d’entreprise mis à la disposition d’un employé. Elle couvre tous les dommages matériel, immatériel et corporel causés par le véhicule sur un autre véhicule ou sur un piéton.

L’assurance multirisque pro

 L’assurance multirisque pro prend en compte la majorité des risques matériels auxquels une entreprise peut être exposée. Cette assurance prend également en compte la responsabilité civile, la perte d’exploitation, l’assurance des locaux et la protection juridique.

En cette période de crise où le télétravail a pris de l’ampleur, l’assurance multirisque est devenue obligatoire pour ce type de fonction comme expliqué ici.

L’assurance accident de travail

L’assurance accident de travail est obligatoire pour les entreprises sans tenir compte de leur nombre de salariés. Cette assurance couvre les dommages dus à des mésaventures survenues sur le lieu de travail ou sur le trajet de travail. Cela ne couvre pas les déplacements d’ordre privé avec un véhicule de service.

Quid des assurances facultatives ?

Les assurances perte d’exploitation ne sont pas obligatoires et sont souvent incluses dans l’assurance multirisque. Il s’agit d’une assurance qui permet à l’entreprise de supporter les fonds pour fonctionner après un sinistre ayant causé un arrêt momentané des activités.

La période de baisse des activités doit être au-delà d’une année pour être prise en compte par l’assureur. Dans ce cas, des fonds sont mis à la disposition de l’entreprise jusqu’à ce qu’elle se remette sur les rails.

Bien que cette assurance ne soit obligatoire, elle représente toutefois une protection supplémentaire pour votre entreprise. Ce site web vous expose clairement plusieurs autres assurances à découvrir.

Par ailleurs, l’assurance de biens est un type d’assurance non obligatoire qui n’est souscrit que dans certains cas particuliers. Il s’agit le plus souvent de bailleurs professionnels qui assurent leurs biens immobiliers contre d’éventuels dommages dus à l’eau, au feu ou à l’électricité.

Tu peux Aussi comme

A propos de l'auteur: Daniel

Je rachète des entreprises en difficultés, redresse la barre, et revend ensuite ces entreprises !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *