Gros plan sur la segmentation client

Toute campagne marketing a pour but de proposer des informations adressées directement aux personnes réellement intéressées. Nombreux sont les moyens permettant d’y parvenir. Parmi eux, la segmentation client s’avère très efficace. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette approche.

Qu’est-ce que la segmentation client ?

Comme le laisse sous-entendre son nom, la segmentation client consiste à regrouper les consommateurs présentant des caractéristiques semblables. En effet, chaque client ou chaque prospect est unique. Ainsi, en agissant de la sorte, l’organisme pourra mettre en place une communication plus ciblée et des connexions plus pertinentes avec les consommateurs. L’objectif de la segmentation clients BtoC est donc de réaliser une analyse approfondie des différences entre les groupes et des ressemblances dans un même groupe. En d’autres termes, il s’agit d’étudier les comportements des prospects et des clients afin de mieux orienter sa stratégie commerciale.

Les bénéfices de ce système ne manquent pas. Il permet avant tout d’améliorer la prospection et génération de leads. Grâce à cette technique, l’entreprise pourra focaliser tous ses efforts sur les clients qui vont vraiment s’intéresser à ses services ou ses produits. Par la même occasion, elle pourra identifier les meilleures opportunités de vente et les bonnes actions commerciales à mener. Par ailleurs, il faut se mettre dans la tête qu’un message banal destiné à l’ensemble de la clientèle n’a pas un réel effet sur chaque client. En effet, une information conçue pour les adultes n’est pas perçue de la même manière par les plus jeunes. Pour assurer la satisfaction du client, il faut faire en sorte que celui-ci se sente apprécié. Pour ce faire, il convient de lui envoyer un message plus pertinent et ciblé.

Quelles sont les étapes clés du processus de segmentation ?

Il existe certainement plusieurs techniques de segmentation client. La première étape consiste à choisir la meilleure méthode à adopter. Pour espérer obtenir des résultats optimaux, il est important de disposer de son propre système de valeur. Également, il est judicieux d’étudier la façon dont les consommateurs prennent des décisions. Parmi les approches les plus plébiscitées, on distingue l’approche démographique, comportementale, géographique, psychographique et situationnelle. Quelle que soit la technique prise, la segmentation doit entraîner la prise de décision pour passer à l’action. De plus, elle doit faciliter la collecte d’informations sur le comportement de la clientèle.

Après le choix de la méthode vient la sélection des variables de segmentation. En effet, une combinaison de variables comportementales, géographiques, démographiques et circonstancielles pourra permettre de concevoir une segmentation plus précise du marché. Par voie de conséquence, il devient plus facile pour la société de définir clairement les actions à adopter. L’étape suivante est la construction d’une carte de marché. Il s’agit de mettre en place une grille dans laquelle s’affiche l’ensemble des segments potentiels pour son marché. La dernière partie, c’est l’identification des meilleurs segments. Cela consiste concrètement à examiner les segments un à un, pour ensuite déterminer les plus pertinents. Autrement dit, il faut cibler les prospects les plus susceptibles de s’intéresser à la valeur du service et des produits proposés.

Tu peux Aussi comme

Daniel

A propos de l'auteur: Daniel

Je rachète des entreprises en difficultés, redresse la barre, et revend ensuite ces entreprises !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *